logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2013

Compte bancaire pour tous ? Et le droit au compte ?

Vous allez forcément en entendre parler, si ce n'est déjà fait. D'ici à la fin de l'année prochaine, chacun pourra ouvrir un compte de paiement dans un bureau de tabac  - il faudra quelques mois pour développer le réseau, obtenir les agréments nécessaires et former les buralistes à la lutte contre le blanchiment d'argent. L'idée de ce "Compte Nickel" (mis en place par la Financière des Paiements électroniques, une société fondée par des spécialistes du système bancaire) est séduisante : il suffit de 20 € pour se procurer, auprès d'un buraliste équipé d'une borne Nickel, un coffret contenant une carte Master Card.


La phase d'identification prend quelques minutes : entrée du numéro de la carte sur la borne, scan de sa pièce d'identité, fourniture d'un numéro de portable et d'une adresse mail (il faut quand même un minimum d'équipement). Le buraliste active la carte puis délivre un relevé d'identité bancaire et les codes pour gérer son compte sur Internet. Il faut, bien sûr, alimenter le compte pour pouvoir en retirer de l'argent. A savoir : verser de l'argent par virement est gratuit mais tout dépôt en cash est facturé 2% du montant déposé. Soit 5 € pour le maximum autorisé par jour (250 €, 750 € maxi tous les trente jours). De même, tout retrait (maxi 150 € par jour) coûte 0,50 € (1€ en distributeur automatique de billets). Au-delà de l'abonnement annuel de 20 €, le remplacement de la carte perdue ou volée a aussi son prix : 10 €.

C'est quand même l'occasion de rappeler qu'il existe un "droit au compte" légal : toute personne résidant en France doit pouvoir accéder aux services bancaires de base via l'ouverture d'un compte. Mais... les banques ont aussi le droit de refuser cette ouverture.

Que peut faire un candidat malheureux au droit au compte ?  Entamer la procédure prévue pour obliger l'établissement récalcitrant à appliquer la loi.  C'est-à-dire faire un recours devant la Banque de France, ouvert même aux interdits bancaires, aux personnes en surendettement ou inscrites au Fichier des incidents de paiement.  La démarche est gratuite, mais il faut pouvoir : écrire un courrier introductif, y joindre un formulaire de demande d'intervention, présenter une pièce d'identité, un justificatif de domicile, et la lettre de la banque refusant d'ouvrir un compte. Reste ensuite à trouver l'adresse de la succursale concernée de la Banque de France pour lui faire parvenir le dossier. Si celui-ci est complet, la Banque de France a un jour ouvré pour désigner un établissement qui sera obligé d'ouvrir le compte. Et celui-ci doit s'exécuter dans les trois jours... Pas si simple, donc.

Il n'empêche qu'un petit tour sur le site de la Banque de France est instructif. Même si la procédure paraît complexe, l'accroissement du nombre "de désignations d'établissements de crédit au titre du droit au compte" est impressionnant, ce qui donne une idée des difficultés financières de plus en plus de Français. De janvier à août 2013, 26 620 personnes physiques ont obtenu une ouverture de compte. Sur la même période, elles étaient 20 204 en 2012 et 18 719 en 2011...

 

 

Commentaires

attention! on ne peut pas faire d'achat sur internet ; carte refusee car anonyme et sur le net on demande le nom

Écrit par : zubizarreta | 24/10/2013

A tous bonjour,

Encore un moyen de pomper le fric en faveur des buralistes...

Écrit par : Drique | 24/10/2013

Effectivement, il faut prendre garde à cette solution car c'est peut-être un nouveau moyen d'endetter encore plus les ménages.

Écrit par : jeregroupemescredits.com | 17/12/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique